Ebola: AR, contrôle et conséquence

Publié par Marc De Brandt

 

ebolaLe virus Ebola appartient à la catégorie 4 des agents biologiques qui peuvent provoquer des maladies infectieuses chez l’homme.(M.B. 1er octobre 1996)

Les agents biologiques, en fonction du risque de maladie infectieuse qu’ils présentent, sont classés en quatre groupes de danger: le groupe 1 comprend les moins dangereux (il est improbable qu’ils soient susceptibles de provoquer une maladie chez l’homme); le groupe 4 est le plus dangereux (ils sont susceptibles de provoquer une maladie grave chez l’homme; il y a une probabilité élevée qu’ils se propagent; il n’existe généralement pas de traitement efficace; par exemple: le virus Ebola). L’annexe I de l’arrêté royal fournit une liste des agents biologiques et de leur classification.

L’arrêté royal est tant d’application aux activités qui comprennent l’intention réfléchie de travailler avec un agent biologique (p.e. production de vaccins) que les activités qui ne comprennent pas l’intention réfléchie de travailler avec un agent biologique (p.e. soins de santé, médecine vétérinaire, agriculture). Attraper une maladie infectieuse ” normale “, comme un rhume ou une grippe, par le contact avec un collègue contagieux n’entre pas dans le cadre de cet arrêté royal.

Source spf

 

Ebola: quelles conséquences pour les entreprises face à un tel risque sanitaire?

Face à la menace croissante du virus Ebola, nos contributeurs Marc Duchevet et Florence Allot, du cabinet de consulting Deloitte alertent sur la nécessité pour les entreprises de faire face à ce risque sanitaire majeur.

– En matière d’information, privilégiez les sources fiables
– Déterminez la conduite à tenir selon une analyse des risques

– Préparez-vous à faire des choix stratégiques importants

– La gestion de crise, c’est aussi savoir faire face au pire…

Lire la suite: http://www.lexpress.fr/actualite/virus-ebola-quelles-consequences-pour-les-entreprises-face-a-un-tel-risque-sanitaire_1577353.html

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés.