Interview Fullmark

Publié par Marc De Brandt

 

Agir sur les comportements et la culture sécurité :
Quels sont les secrets du succès ?

Nous avons interrogé Patrick Schreck, CEO de Fullmark, qui nous présente la méthode « SMART-Safety », véritable « boîte à outils de prévention et de sensibilisation ». Il nous présente également le nouveau produit phare de la société : le Fullmark Wellness Program, une approche novatrice pour prévenir les RPS (Risques psychosociaux).

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Fullmark aide les entreprises à agir sur les comportements et à prévenir les risques (y compris les risques psychosociaux) et des lors les maladies et accidents liés au travail. Depuis 30 ans, nous avons acquis une expérience inégalable auprès de nos 2.500 clients. Notre savoir-faire est aujourd’hui reconnu au niveau international. Mais la force de Fullmark, c’est avant tout une volonté d’innovation permanente pour garder toujours des années d’avance en matière de communication, de formation et de sensibilisation.

Quelle(s) implication(s) avez-vous dans la prévention, la sécurité ?

Notre méthode « SMART-Safety © » est fondée sur la responsabilisation et la participation de la ligne hiérarchique et des travailleurs. La sécurité n’est plus vue comme une obligation ou une contrainte. Au contraire, chacun est motivé à adopter un comportement « pro-sécurité » par conviction. En outre, notre approche touche l’ensemble des relations dans l’entreprise.
Quels outils déployez-vous chez vos clients ?
Nous sommes les seuls à proposer une approche structurée, combinant l’accompagnement sur le terrain (diagnostic, conseils et formation-coaching) et des outils de communication percutants basés sur l’implication et la responsabilisation de chacun.

Qu’entendez-vous par « formation-coaching » ?
Les formations-coachings sont des sessions réellement originales ! Nous avons décidé de sortir des sentiers battus et des formations « classiques » peu impactantes pour proposer une approche réellement originale et innovante qui va vraiment interpeller les équipes et qui vont dès lors réellement provoquer des changements de comportement.
Trop souvent, les responsables font de la sécurité parce qu’ils sont « obligés » et qu’ils doivent « obéir ». Dès lors, leur motivation et leur implication s’en ressentent. Le but du notre approche est de les faire réfléchir et raisonner… pour qu’ils arrivent eux-mêmes à la conclusion que la sécurité est un « must » et qu’ils décident eux-mêmes de renforcer leur implication dans la sécurité !

Qu’en est-il des outils de communications proposés ?
Notre méthode vise à renforcer de manière durable la culture d’entreprise chez nos clients. Cela ne se fait pas « en claquant des doigts ». C’est une approche qui doit s’étaler dans le temps de façon construite et structurée.
Nos nombreux outils vont permettre de sensibiliser chacun dans l’entreprise. Sensibiliser, c’est impliquer. Sensibiliser, c’est faire raisonner les personnes pour qu’elles décident elles-mêmes de modifier leur attitude et leur comportement. Sensibiliser, c’est responsabiliser et obtenir l’adhésion de chacun sur le long terme.

Vous proposez un nouveau programme pour lutter contres les risques psychosociaux (RPS) ?
Oui ! Il s’agit du « Fullmark Wellness Program ». Notre expérience nous a prouvé que c’est en alliant la formation pratique des managers sur le terrain ET une campagne de communication (qui touche chacun) que l’on arrive aux meilleurs résultats.
Nous allons agir directement sur les hommes et les femmes dans l’entreprise, pour les aider à gérer ces nouveaux risques psychosociaux et à être mieux armés pour y faire face.

Qu’allons-nous faire pour agir de façon rapide, positive et efficace ? Nous allons donner de nouvelles ressources à vos équipes pour mieux les aider à faire face à cette augmentation des RPS et réussir dès lors à améliorer la QVT !
La bonne gestion du stress (et dès lors la prévention du burnout) sera travaillée de façon prioritaire, car c’est le RPS sur lequel nous pouvons avoir le plus d’impact rapidement et efficacement.
En outre, il est intéressant de savoir que de nouvelles études montrent que ce n’est pas tant le stress lui-même qui pose problème, mais la perception que nous en avons !

Quelles sont vos références ?

Fullmark compte plus de 2500 clients !
Lisez les nombreux témoignages présents sur notre site : TEMOIGNAGES. Nos clients expliquent bien mieux que nous comment nous les avons aidés à réduire (en moyenne) le nombre d’accident par deux dans leur entreprise.


Contact : www.fullmark.be

 

Les commentaires sont fermés.